19 juillet 2013

Débats à gauche autour du Grand Paris

Le débat autour du Grand Paris bat son plein à l’Assemblée Nationale mais pas dans les commentaires de mon blog. Mon billet d’hier a eu moins de 200 lecteurs, c’est vous dire ! Ou ne rien vous dire vu que vous ne connaissez pas l’audience de mon blog (c’est environ le nombre de lecteurs que j’ai pour un message de service, comme l’annonce d’une réunion de blogueurs). Jean-Luc Laurent qui, bien qu’étant dans la majorité Présidentielle est en lutte contre le projet du gouvernement, présente dans son blog l’article du Parisien et celui du Figaro où ses propos sont cités.

Toujours est-il que les élus de la région ronchonnent. Ceux de droite le font ouvertement, c’est leur boulot. Ceux du PS sont un peu muselés par la discipline de groupe. Les autres élus de gauche sont plus loquaces. Les Verts font n’importe quoi. Jean-Luc Laurent, lui, est du MRC et représente donc tout seul l’opposition de gauche sérieuse à ce projet.

Les Verts font n’importe quoi.

Heureusement qu’il y a des blogueurs politiques qui sont des professionnels du travail législatif pour repérer leurs conneries, je n’ai pas que ça à foutre que de tout lire. C’est le boulot d’Authueil et il fait son dernier billet sur un amendement déposé par EELV et que le gouvernement est obligé d’accepter pour aller dans le sens de sa majorité.

J’avais lu cet amendement, hier, puisqu’Authueil l’avait tweeté au cours d’une discussion avec Doudette et David, mais il faut le regard d’un professionnel pour le comprendre même si, à la relecture, ça saute aux yeux. « Le conseil métropolitain est composé d’un collège de conseillers métropolitains élus au suffrage universel direct et d’un collège de représentants des communes. Le nombre de conseillers métropolitains élus au suffrage universel direct est au minimum équivalent au nombre de représentants des communes dans les conditions prévues par le code électoral. »

Juridiquement, ça ne veut pas dire grand-chose. En gros, selon Authueil, ceci est nul, mal préparé, inapplicable…

Mais en français, ça veut dire que la métropole du Grand Paris sera dirigée par une Assemblée dont les membres seront, pour la moitié, élus au suffrage universel. Ceci est politiquement très critiquable : une intercommunalité est une « association » de communes pour travailler ensemble et doit donc être gérée uniquement par les communes en partenariat avec les collectivités territoriales.

Imaginer un vote pour cela est de la pure démagogie, du populisme de bas étage. C’est un peu comme si vous organisiez des élections pour la direction du syndicat de traitement des eaux. Comme si, en tant qu’électeur, j’avais les moyens et le temps d’étudier ce que proposent chacun pour finir par voter pour le PS parce que c’est mieux, pour le MRC parce que c’est la couleur politique de ma commune, pour le PC pour faire chier la majorité de gauche de gouvernement ou pour EELV parce qu’ils devraient être plus compétents… Je ne plaisante pas : la Métropole du Grand Paris est créée essentiellement pour gérer le logement. Une fois qu’on a un budget, ce n’est plus tellement un sujet droite gauche… Et les électeurs n’y connaissent rien, il s’agit d’avoir une vision à long terme de l’évolution de la métropole tout en gérant les urgences.

Ajouter des élections n’est pas démocratique. On sait que les électeurs se mobilisent peu pour les élections autres que les municipales et les nationales donc les départementales, régionales et européennes.

Mais ces élections intermédiaires sont souvent une rente pour les formations politiques minoritaires, rente démultipliée lors des scrutins par liste.

Donc pour EELV.

Régionales 2010 – abstention : 53,67% - EELV : 12,18%
Présidentielle 2012 – abstention : 20,51% - EELV : 2,31%

Je me demande si le PS n’a pas quelques difficultés avec ses alliés…

4 commentaires:

  1. Voici un billet qui éclaire le brouillard dans lequel j'étais depuis hier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant mon billet d'hier est plus complet.

      Supprimer
  2. Vous m'en voudrez à mort si je ne le lis pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Mais mon billet porte plus sur les écolos que la réforme.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.