24 juillet 2013

Le vrai bilan de Brétigny

Le procureur de la République d'Évry « Éric Lallement a également indiqué avoir "la certitude" qu'au moins "deux vols ont été commis au préjudice de deux passagers", en marge de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet. Des objets appartenant à ces passagers ont été retrouvés à Châtelet, au coeur de Paris, a indiqué le magistrat, évoquant également des images de vidéosurveillance où les enquêteurs ont pu voir des individus quitter la gare avec des valises qu'ils n'avaient pas en entrant dans le bâtiment. » nous dit Le Point qui était pourtant à la pointe pour dénoncer des hordes de jeunes voulant piller des victimes.

En fait, les gugusses ont simplement chouré deux valises (et un téléphone). C’est effectivement grave mais on est bien loin de ce qu’on essayait de nous faire croire : des bandes de jeunes fonçant en masse détroussant des cadavres. Moi qui imaginais des malfrats d’origine subméditerranéenne faisant les poches de types agonisant sur les quais de la gare, me voilà presque déçu.

11 commentaires:

  1. C'est certes moins que certains redoutaient mais c'est plus que certains espéraient...

    RépondreSupprimer
  2. J'espère que tout le monde l'espérait. Mais des andouilles espéraient plus et méritent des baffes.

    RépondreSupprimer
  3. C'est beau, de vous voir relayer les déclarations officielles d'un procureur, (gens dont personne ne doute de l'indépendance, bien entendu).

    Vous êtes un bon petit soldat de la catastrophe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Compliment que je pourrais vous retourner, avec un sens différent. Vous jubilez à l'idée de pouvoir démontrer une catastrophe. Le fait est qu'il n'y a presque rien eu à Brétigny mais les reacs se sont monté le bourrichon comme souvent.

      Ce qui ne veut pas dire que je minimise le problème des banlieues et de l'islam mais quand vous en faites trop ça m'amuse.

      Supprimer
  4. Excusez-moi, mais comment à partir de la déclaration "j'ai la certitude et la preuve qu'au moins deux vols ont été commis" en arrivez-vous à l'énoncé "deux vols seulement ont été commis" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On nous disait que des types pillaient des cadavres.

      Supprimer
  5. Le caillassage est également admis...le problème n'est pas d'"espérer" que ce fussent des hordes assoiffées de viande morte, mais plutôt pour une grosse partie de la population d'avoir eu des le début (dès les déclarations des autorités - ministre, préfet et consort) le vague sentiment d'être franchement pris pour des connards (ce que, de votre point de vue, nous sommes, forcement).

    Par définition, est un connard celui qui s'offusque du caillassage des secours et du détroussage d'usagers victime d'un grave accident causant la mort de plusieurs victimes...dès lors que les auteurs puissent être de gentils jeunes gens désœuvrés encapuchés.

    Qu'il s'agisse d’exagérer la vérité pour satisfaire l’électorat de droite ou de la minimiser comme vous vous évertuer à le faire, la démarche est la même : manipulation d'opinion qui pousse les victimes (les vraies) vers les extremes.

    Les "connards" ne sont pas que des vieux beaufs de campagne mais plutôt des gens de toutes origines, vivant en banlieue, qui ont la faiblesse d'ouvrir leurs yeux sur leur quotidien et sur les gentils prédateurs qui pourrissent leur vie en toute impunité.

    La manipulation grossière pour minimiser les faits n'a pas pris, et maintenant qu'elle est avérée, le FN a encore marqué des points...à gerber...

    RépondreSupprimer
  6. Il n'y à décidément pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

    Avérée, oui :

    Un préfet annonce d'emblée sur les ondes qu'il n'y à pas eu caillassage, pas de vol, peut être un accueil un peu "rude" des secours (un préfet, pour info, ce n'est pas à proprement parlé le symbole de l'indépendance politique, c'est en fait le premier représentant de l'état sur le département, ou la région).

    La version du procureur : caillassage des secours, vols (pas deux : au moins deux) et agressions...elle est déjà plus proche de ce qui n'était qu'une odieuse rumeur de la "réacosphère"...

    Le seul argument dans votre pogne, c'est qu'il n'a pas été prouvé que des cadavres aient été pillés. Tirer des portables, des bagages, à des victimes d'une catastrophe, entraver les urgentistes en les caillassant, ça se situe à quel degré dans votre propre échelle de l’ignominie? Je vais être taxé, moi qui suis de gauche, de raciste-beauf-réac-facho si je trouve ça vilain ?

    Si je n'étais convaincu que les organes du FN étaient composées d'atrophiés du bulbe potentiellement hydrocéphales, je finirais presque par croire que vous êtes un des leurs, agissant en sous-marin... tant vos positions (à vous et à vos semblables) confortent les gens dans l'idée que la gauche actuelle est déconnectée de la réalité.

    Ps: vous remarquerez au passage que je ne vous prend pas, loin s'en faut, pour un crétin.

    RépondreSupprimer
  7. Par contre, moi, si. Ton commentaire mériterait le plus profond mépris, et il le mérite, s'il n'y avait pas la phrase "il n'a pas été prouvé" qui m'incite à rigoler. Pauvre con. Il nous faudrait prouver qu'un fait n'a pas eu lieu. Abruti fini à l'urine : c'est à "vous" de prouver le truc. Rarement vu un tel connard. Merci d'être venu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les spams, ta réponse. Hop. Abruti.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.