22 juillet 2013

Le vrai visage de l'UDI ?

L’information émeut beaucoup Twitter. Un député-maire UDI, Gilles Bourdouleix, aurait déclaré, à propos des Roms : « Hitler n'en a peut-être pas tué assez ». Ensuite, il a nié et dit qu’il avait dit : « J'ai marmonné: ‘Si c'était Hitler, ils les auraient tués’. »  mais un journaliste aurait tout enregistré.

La direction de l’UDI avec Jean-Louis Borloo, Yves Jégo, Hervé Morin, Jean-Christophe Lagarde se serait réuni et devrait décider de l’exclure si les propos sont exacts.

Gilles Bourdouleix est le président du CNIP (le Centre national des indépendants et des paysans, les anciens RI, Républicains indépendants). En 2007, le parti a soutenu Nicolas Sarkozy mais a rompu les ponts avec l’UMP en 2008. En 2010, il fait alliance avec Debout la République, le parti de Nicolas Dupond-Aignan dans plusieurs régions. En Vendée, il fait alliance avec le Mouvement pour la France de Philippe de Villiers et l’UMP.

En 2011, il se rapproche avec le Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin. En juin 2012, Gilles Bourdouleix rejoint le groupe UDI à l’Assemblée Nationale. En septembre, le CNIP annonce rejoindre l’UDI.

Parmi les personnalités historiques de cette formation, on trouve René Coty, Antoine Pinay, Valéry Giscard d’Estaing… Jean-Marie Le Pen a été élu député sous l’étiquette du CNIP… On y a trouvé Serge Dassault, Raymond Marcellin, Hervé Novelli, Christian Vanneste,…

Gilles Bourdouleix est un membre fondateur de l’UDI dont il est un des vice-présidents. Il voulait être candidat à la présidentielle de 2012 mais n’a pas obtenu les signatures.

Beaucoup de comptes Twitter proche de l’UDI demande sa démission. J’imagine que le parti ne devrait pas avoir trop de remords à le faire. Mais l’UDI est une fédération de partis, regroupant : le CNIP, l’Alliance Centriste de Jean Artuis, la Gauche moderne, le Nouveau Centre, le Parti radical et un tas d’autres trucs.

Si le président du CNIP est exclu de l’UDI, ce parti pourra-t-il y rester ?

C’est le bordel.

N.B. : Je ne commente pas ses propos, je ne sais pas où est la vérité. S'il les a tenus, ils sont effectivement scandaleux.

29 commentaires:

  1. Il faut voir le contexte. On peut assassiner moralement n'importe qui en sortant une phrase du contexte. Dans notre cas, les "gens du voyage" le traitaient de raciste et lui adressaient des saluts hitlériens. On est excusable de dire une connerie dans une telle ambiance.

    RépondreSupprimer
  2. salut, je lis vos billets à peu pres chaque fois qu'ils sortent sur news républic. il y a des fois ou je suis d'accord, et des fois non.

    en l'occurrence, la sur cette histoire la, je ne suis pas d'accord. comme l'a dit marco polo, on peut faire tout et n'importe quelle entreprise en sortant un fait du contexte.
    Le fait que les gens du voyage, que la gauche s’évertue toujours à victimiser, fassent des saluts nazis, ca ne vous émeut pas plus que ca?
    Vous qui etes si prompt à degainer l'argument bouclier du racisme et compagnie, ca me surprend.

    Stéphane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de me lire.

      Un politicien ne peut pas tout dire et on ne peut pas tout tolérer.

      Supprimer
    2. Il est dommage que tu n'ai pas précisé pas le contexte (s'il est avéré).
      Surtout que comment dire.. c'est tellement grossier comme phrase, tellement stupide pour un politicien de dire cela ("même" au Front National, ils ne diraient pas quelque chose comme cela devant des journalistes) que pour ma part, je trouve beaucoup plausible ce qu'il affirme avoir dit "Si j'étais Hitler, ils seraient tués ici.".
      (et assez exact en allemagne en 36.. : justifié ou pas.. je sais pas.. j'aime assez la non-langue de bois)

      Je trouve plus scandaleux son autre phrase vue sur LeMonde : "On se fait injurier à longueur de temps. L'autre jour ils me traitaient de pédophile. Alors qu'eux, la moitié des enfants sont entre pères, grands-pères.."...

      Sinon, toi qui voyais le centre comm eun barrage au FN.. je suis pas certain que ce genre de discours soit si éloigné d'une forte proportion des élécteurs (d'ou qu'ils soient)

      Supprimer
    3. Le centre à toujours recueilli d'anciens d'extrême droite, ceux d'occident. Le RPR était bien plus "propre" que l'UDF. C'est la création de l'UMP qui tout fait sauter.

      Supprimer
    4. Soit, sa réaction est démesurée et inadmissible de la part d'un élu. Mais rapportée au contexte, c'est compréhensible. C'est du sarko dans le texte qui balance un casse toi pauv'con au salon de l'agriculture.
      Mais les manouches qui font des salut nazis, c'est tout autant inadmissible. Les tziganes ont été victimes des nazis. C'est comme si les juifs se déguisaient en SS.
      Les gens du voyage et cet élu sont inadmissibles tous les deux.

      Stephane.

      Supprimer
    5. Tu as une preuve pour les saluts nazis ? Parce qu'il n'y a que le gugusse à en parler.

      Supprimer
    6. Maintenant qu'il semble avéré qu'il ait bien dit ce qu'on lui a reproché au départ (et que donc, il est complètement stupide et idiot : tu dis pas cela devant un journaliste...)j je doute de cette histoire de saluts nazis..

      Supprimer
    7. J'ai vu ces infos sur l'afp. S'il y en a qui sont informés, ce sont eux. Ils sont, je pense, moins en connivence avec les pouvoirs comme libé, l'huma, le figaro, ou le point.

      Quoi qu'il en soit ça ne change rien à l'histoire de cet élu.

      Stephane.

      Supprimer
  3. Désolé, mais ce type a tenu exactement ces propos, textuellement, mot pour mot ; Ils viennent d'être diffusés sur ITélé, à l'instant. Mais ça va être de la faute des gens du voyage... Moi aussi, je vous lis à chaque publication et si je ne suis pas toujours d'accord avec tout vos propos je trouve vos analyses excellentes. Et vous avez raison ; on ne peut pas tout dire ni tout tolérer. Je vous l'ai déjà dit, je suis française, mais pas de souche ; Finalement on se sent de nulle part... JBL1960

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de me lire. Oui. C'est inadmissible.

      Supprimer
    2. On peut écouter les propos sur le courrier de l'ouest. Aucun doute en effet:
      http://www.courrierdelouest.fr/actualite/cholet-ce-que-bourdouleix-a-dit-face-aux-gens-du-voyage-22-07-2013-115017

      Ce type n'a rien à faire parmi les élus de la République.

      Supprimer
  4. Le titre est moyen et provocateur (mais je suppose que c'est volontaire)

    Sinon ce type est un **censuré**

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est provocateur mais pas moyen. Les gens ont le droit d'être informés...

      Supprimer
  5. Au lieu de raconter n'importe quoi, il aurait mieux fait d'attaquer son camp de romanos au mortier, comme on le fait d'ordinaire pour les commissariat de police. Comme ça, il ne lui serait rien arrivé de fâcheux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah voilà ! Le gars stigmatise Hitler et vous l'enfoncez !

      Supprimer
    2. D'autant que, Hitler, c'est un p'tit gars qu'on a surtout fréquenté en temps de guerre. Si ça se trouve, dans des circonstances plus festives on l'aurait trouvé très bien.

      Supprimer
    3. Oui. En fait, les gens de gauche sont lamentables. On fait son procès tous les jours mais on n'e outé même pas ses avocats. Aussi bien, il organisait des camps de vacances pour le bonheur des populations minoritaires mais personne ne défend cette thèse.

      Supprimer
    4. Il avait une tête à picoler en regardant bien.

      Supprimer
    5. Pour oublier la méchanceté des autres

      Supprimer
    6. @jegoun Qui sont les avocats de Bourdouleix ?

      Supprimer
  6. UDF, UMP, bientôt viré de l'UDI, il ne devrait pas avoir de mal à trouver un nouveau parti...y'en a plus beaucoup à droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il peut adhérer au Modem!

      Supprimer
    2. Du calme didier on laisse les mg 42 les chars tigre et les panzer 4 au garage hein!
      D autant que les routes sont etroites...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.