20 juillet 2013

Passer à Trappes !

Bon ! Les Arabes ! On se calme. D'après Le Point, toujours en pointe dans le combat réactionnaire, le mari d'une femme voilée a tenté d'étrangler un policier.  Vous ne savez pas que c'est interdit ?


Après Brétigny, les hordes de réactionnaires n'ont pas réussi à convaincre des hordes de braves gens que des hordes de jeunes des banlieues ont pillé des hordes de victimes en faisant des bras d'honneur aux hordes de forces de l'ordre et de secouristes. 

Une semaine qu'on en parle ! J'ai fait des billets consciencieusement pour défendre la version officielle, d'autant plus facilement qu'aucun des cadavres détroussés n'a porté plainte. Tout se perd et c'était mieux avant. 

Cette fois, on va avoir du mal. On ne connait pas la vérité mais j'ai tendance à croire la version officielle : une rébellion pendant un contrôle d'identité. Ce sont peut être les forces de l'ordre qui ont déconné. C'est chiant quand on soutient un gouvernement de gauche : on hésite entre taper sur les flics et défendre les garants de notre sécurité. 

On s'en fout ! Ce qui compte, c'est la suite : il y a eu des émeutes urbaines par des connards qui ont foutu la merde. 

Le débat que l'on va avoir pendant toute la semaine me fatiguent par avance alors que les émeutiers ne sont pas excusables et méritent des coups de pied au cul ou, pire, de devoir lire tous les blogs politiques. Et de payer les réparations des dégâts. 

A gauche, nous allons défendre l'hypothèse que ce sont des cons normaux. A droite, ils vont soutenir que ce sont des cons musulmans. Que c'est l'islam montant dans les banlieues qui est à l'origine. Nous, on va dire que c'est la pauvreté qui monte. 

D'un autre côté, ce qu'il y a de sympathique, c'est que, nous, on peut dire que c'est un drame social ou ce genre de connerie. Eux, ils ne peuvent pas dire que c'est de la faute à l'islam, ils passeraient pour racistes et auraient honte. Ils vont donc multiplier les commentaires du genre : "vous ne voyez donc pas ce qu'il se passe ? Vous niez une évidence." sans oser dire de quelle évidence ils parlent. 

Ils vont être ridicules. C'est une routine. J'en connais un ou deux qui vont enchaîner les billets pour faire mouiller leur public et d'autres qui vont diffuser des tonnes d'information pour prouver. Prouver quoi, on ne sait pas. Mais ils se donnent la mission. 

Les gars, ne vous fatiguez pas. Nous avons des émeutes à Trappes suite au contrôle d'une femme voilée. On sait que ce ne sont pas des blondinets du 16eme qui sont à l'origine. 

Néanmoins je suppose qu'à gauche on devrait friser le ridicule aussi. J'en vois déjà des qui vont dénoncer les contrôles au faciès. Les gars, ne faites pas cette connerie. La dame était voilée : on ne voyait pas son faciès. 

Je lisais un article du Monde, ce matin, où étaient cités des vieux kabyles. Ça tombe bien, je connais bien les kabyles, il y en a plein dans mon quartier. Ils viennent boire à la Comète pendant le ramadan. Ils peuvent se mettre au bout du comptoir : on ne les voit pas de la rue. Je ne plaisante pas mais c'est vrai que je connais bien les kabyles. Ils ont racheté les bistros auvergnats du quartier. C'était mon quart d'heure réac et je vais continuer. 

Les vieux Kabyles en question regrettaient l'évolution de la société. Jamais, dans le temps, les immigrés des banlieues ne seraient sortis voilés ou ne seraient venus faire des émeutes sur la voie public, par rébellion contre les forces de l'ordre et donc la République. Tout ça, quoi...

Ils ont raison.

Je suis contre le port du voile sur la voie publique. Les émeutes, probablement du ressort de musulmans, des connards, certes, mais musulmans quand même, ont cette histoire de voile à l'origine. 

Être croyant n'empêche pas d'être con. Nous avons suffisamment gueulé contre les catholiques pendant les manifs pour tous pour avoir le droit de gueuler contre les musulmans. 

Je veux bien être qualifié de réac. Nicolas Sarkozy nous faisait des réformes, le travailler plus, au nom du progrès. Je suis contre le progrès. Donc réac. 

Écoutons les vieux Kabyles. 

Maintenant, on peut continuer à faire des billets. Tiens je propose un thème : les réacs ont stigmatisé les maghrébins de Brétigny, ceux de Trappes les vengent. Mais je ne pense pas que ça résoudra le problème. 

L'affirmation de l'appartenance à une religion doit être interdite sur la voie publique, sauf exception. Les musulmans qui fêtent le ramadan sont les bienvenus tout comme les cathos qui mettent des crèches pour Noël. On s'en fout et ne virons pas abrutis avant la fin de l'apéro. 

Sur la défensive, n'allons pas comparer l'islam aux autres religions. Une kippa ou une croix ne sont pas visibles. Un voile intégral, si. 

Les émeutes d'hier ont à l'origine un machin religieux. On peut traiter les fautifs de simples connards ou insulter les flics, ça ne changera rien. Il faut condamner ces émeutes, leurs auteurs, leurs causes,...

Sinon, elles finiront condamnées dans les urnes. J'invite les émeutiers à imaginer ce que sera la répression quand Marine Le Pen sera au pouvoir. 

De toute manière, de telles émeutes ne sont pas excusables, pas plus qu'elles ne l'étaient lors du quinquennat précédent. 

Et ne venez pas me dire que je change d'avis selon le vent. Quand la droite voulait interdire le port de la burqa, j'ai fait des billet pour. Si on avait réellement interdit ces signes ostentatoires d'appartenance à une religion, on n'en serait pas là. 

Et arrêtez de me dire que ce n'est pas un problème de laïcité : au nom de la religion, un groupe d'individus a "attaqué" un commissariat, un bâtiment de la République. 

Se prétendre de gauche et excuser ces événements est de la connerie. Cela étant, je n'ai vu personne le faire.

Mais j'ai vu quelques tweets qui me semblent limites. 

42 commentaires:

  1. « Eux, ils ne peuvent pas dire que c'est de la faute à l'islam, ils passeraient pour racistes et auraient honte. »

    Vous délirez ou quoi ? Il fait si chaud que ça, en terrasse ?

    Évidemment qu'on va le dire : c'est la faute à l'islam. Et même pas honte ! Regardez autour de vous : dans tous les pays qui ont le malheur d'avoir en leur sein une minorité musulmane importante, c'est le même cocktail : jérémiades ---> menaces ---> violences. Les violences et les troubles ne cessent (et encore) que lorsque les musulmans sont ou deviennent majoritaires ; ce qui est logique puisque, à ce moment-là, c'est la dictature, voire la tyrannie qui se met en place.

    Maintenant, l'islam est-il le seul et même le premier responsable ? Évidemment non. Les premiers responsables, ce sont nous, le climat délétère que nous avons laissé s'installer, le renoncement à toute fierté d'être ce que nous sommes (ou étions…), etc. À partir du moment où nous avons décidé que nous serions mieux à genoux que debout, il était normal que les fractions les plus agissantes de l'islam s'engouffre sur le terrain dégagé afin de l'occuper ; selon le même principe que le sida qui permet aux maladies dites opportunistes de s'installer dans l'organisme pour le détruire.

    La réponse à donner à ce type d'«embrasements», comme celui de Trappes, dernier en date, est pourtant fort simple : dispersion au canon à eau dans un premier temps, tirs à balles réelles si cela ne suffit pas et que les émeutes prennent des proportions.

    Et, pendant qu'on y est, on pourrait envisager de rétablir la relégation à Cayenne : ça occuperait les fonctionnaires territoriaux de la Guyane. Et Tonnégrande pourrait rapporter des photos de vacances originales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Z'etes en forme. Je ne vous attendais pas avant la fin de la sieste.

      Je ne délire pas. Vous avez vu tous les glandus reacs après Brétigny ? Personne n'a osé mettre en cause l'islam. Il faut que je vous cherche pour cela...

      Supprimer
    2. Mais Brétigny et Trappes ce n'est pas la même chose ! (Même si vous faites des efforts méritoires quoique inutiles pour faire passer Brétigny à la trappe.) À Brétigny, c'est de la barbarie à l'état pur, où la religion n'entre pas en ligne de compte. Tandis qu'à Trappes, tout commence par une histoire de voile intégral, se poursuit par des histoires de ramadan, prières, intervention de je ne sais quel imam à la con, etc. Là, nous avons bien une communauté spécifique qui dit clairement : ne venez pas nous provoquer "chez nous", sur notre territoire.

      Cela dit, il doit y avoir un certain nombre de passerelles, entre Brétigny et Trappes, même si c'est pas la porte à côté…

      Supprimer
    3. Ben c'est ce que je dis dans le billet : à Trappes, c'est la religion. Pas à Brétigny. Voyez donc les efforts faits par vos camarades de lutte pour montrer que les caillasses et pillages de cadavres étaient à des méchants étrangers n'ayant pas les mêmes coutumes que nous. Avec la Laura, en prime ! Et ses sous-entendus...

      Supprimer
    4. Houla, prenez l'air Jegoun ! Bretigny, ce n'est pas Trappes.

      S'il s'avérait que des blancs soient à l'origine des caillassages et des pillages, je trouverais ça tout aussi scandaleux. Mais de toute façon il n'y a rien eu. Si un "accueil un peu rude" je crois, dixit notre ministre délégué à l'Euphémisme.

      Supprimer
    5. Bon ! Connasse ! Tu as assez trollé mon blog. Dans le précédent billet tu as dit que tu savais ce que j'allais dire sur Trappes. C'est trop facile de commencer des phrase avec des "si". Tu as montré en quelques commentaires que tu n'étais qu'une vulgaire raciste doublée d'une belle connasse arrogante : tu fous le camp.

      Supprimer
  2. "L'affirmation de l'appartenance à une religion doit être interdite sur la voie publique"

    A quel titre ? Affirmer son appartenance à une religion sur la voie publique n'entre pas dans le domaine de la liberté d'expression.

    Entendons-nous bien : je suis farouchement athée, anti-cléricale, je crois toutes les religions dangereuses, liberticides et sexistes.
    Mais je suis d'abord voltairienne : pour combattre des idées, je dois d'abord garantir qu'elles puissent s'exprimer.
    Je n'aime pas le voile, il me dérange. Et alors ? Le mariage gay dérange des cathos intégristes et on leur a rétorqué à juste titre que c'est leur problème s'ils sont dérangés, que leur dérangement ne peut entraver la liberté d'autrui. Pareil pour le voile intégral : en quoi la liberté de porter un voile intégral restreint-il ma liberté ?

    Plus grave : cette loi est devenue une incitation à la haine. Parce que cette loi existe, des hommes s'autorisent à agresser des femmes voilées, à les insulter. Par cette loi, on a désigné les femmes voilées à la vindicte populaire.

    Alors non bien sûr, ça n'excuse pas de s'attaquer à un commissariat. Mais quand l'Etat crée une violence institutionnelle, il ne faut pas être surpris que cette violence s'exprime sans filet via des agressions de femmes voilées, des ratonnades et des émeutes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout cela n'est que de la connerie. Tu es contre les femmes voilées comme moi. Pour différentes raisons. Pourtant, s'il n'y avait pas de femmes voilées, il n'y aurait pas de violences contre les femmes voilées, tu le dis ou presque.

      Porter un voile n'est pas laisser une idée s'exprimer. C'est défendre le port du voile qui l'est. Et tu le défends aussi tout en disant que tu es contres. On frise le ridicule.

      Mais enfin, si tu veux continuer, tu peux aussi prétendre que lutter contre la pédophilie est attiser les violences contre les pédophiles, tu peux aussi. D'ailleurs tu prétends que défendre le mariage pour tous est attiser les violences contre les homos. Pourtant c'est l'Etat qui a crée une violence institutionnelle ?

      Tu dis que ça n'excuse pas mais tu cherches des excuses. Tu peux revenir dans la vraie vie. Ou pas. L'avis de tordues comme toi ne m'intéresse pas. Tu fais partie des imbéciles qui ne voient pas que les évolutions de la société que nous avons tolérées depuis des années sont en train de la détruire.

      Et tu cherches des moyens d'expliquer des violences urbaines par la tyrannie de la République qui n'autorise pas des femmes à se promener déguisées en portes de prison.

      Ton comportement est largement plus à gerber que celui de nos reacs.

      Supprimer
  3. ah quand tu précises que les seuls commentaires insultants autorisés sont les tiens, tu ne rigoles pas.

    Je ne dis pas que ce sont les femmes voilées qui génèrent les violences contre elles mais la loi les ayant stigmatisées.
    En quoi porter un voile n'est pas l'expression d'une idée ?
    Et oui je défends cette liberté tout en étant contre le voile : je suis aussi contre l'extrême-droite mais ça ne me vient pas à l'idée de l'interdire. Mon droit à afficher mon anti-cléricalisme sans me faire taper sur la gueule passe par le droit d'afficher sa religion de la manière qu'on veut sans se faire taper sur la gueule.

    L'amalgame avec la pédophilie : wouah bravo, ça devient le nouveau point Goodwin. La pédophilie est un abus contre un enfant qu'il faut donc protéger en interdisant la pédophilie. Une femme qui porte un voile intégral, quelle victime fait-elle à part elle-même ?
    Et non je ne dis pas que défendre le mariage pour tous attise les violences contre les homos, où ai-je dit ça ? Je dis juste que critiquer les cathos intégristes anti mariage gay tout en soutenant une loi liberticide sans victime comme la loi contre le voile intégral est contradictoire.

    Et je suis dans la vraie vie merci. Je vis dans le 19ème, mes enfants vont à l'école zep du coin, seuls yeux bleus de leur classe et j'ai été gueulé bien fort quand, à la cantine, des animateurs musulmans avaient instauré des tables hallal et des tables haram. Et j'ai insisté auprès des instits qui se croyaient bien pensants quand ils ont d'abord refusé de mettre un sapin de Noël pour "ne pas offenser les familles musulmanes" (qui n'en demandaient pas tant).

    Et je me sens aussi bien con quand je croise des gens chez qui j'ai fait du porte-à-porte pro-Hollande en leur promettant le droit de vote...

    Je me suis beaucoup interrogée au moment du débat sur la burqa, parce que oui, bien sûr, elle me dérange, en tant qu'athée et en tant que féministe. J'ai même pensé que l'interdire était une bonne idée même si je restais très dérangée par son hypocrisie pour éviter l'inconstitutionnalité. Et puis j'ai vu les regards haineux envers les femmes voilées (pas intégralement, juste voilées) se multiplier, j'en ai vu se faire bousculer comme ça, gratuitement. Et puis j'ai lu ça http://feministesentousgenres.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/07/18/que-devoilent-les-agressions-de-femmes-voilees-485674.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, tu deviens la brave militante PS qui luttent contre les méchants instits qui veulent arrêter l'arbre de Noël. Cela étant, j'ai du mal à comprendre les gens qui font une campagne électorale auprès de gens qui n'ont pas le droite de vote. Ca frise le ridicule.

      Par ailleurs, les textes "bien pensant" me font souvent rigoler. On frise ici le sommet. Et pendant ce temps, l'expression de la religion de l'autre et de la négation de notre culture se fait de plus en plus visible, le Front National monte de plus en plus en va pleurer parce que la loi stigmatise des gens ?

      Tu me fais penser à ceux qui ronchonnent quand on modifie la loi pour diminuer la vitesse minimum et se sentent stigmatiser. Tu vas encore me dire que je franchis un nouveau point Goldwin, c'est ça ?

      Des femmes voilées sont agressées. C'est mal. Je sais. Mais elles sont agressées parce qu'elles sont voilées et parce que les Français sont cons. Je ne vais pas interdire aux Français d'être cons.

      Et je ne vais pas crier partout que je suis laique, opposé à la religion et tout ça et laisser proliférer des femmes qui s'habillent comme des portes de prison au nom de la liberté. Mes parents (ou grands-parents, plutôt) ont combattu le catholicisme, je vais combattre (à mon niveau...) une autre religion.

      Par ailleurs, je me demande si tu lis la presse... Après Brétigny, les réacs sont partis en meute pour condamner les agressions, pour les mettre sur le dos de l'étranger musulman. C'est mal. Mais s'ils le font, c'est pour des raisons électorales...

      Si les immigrés ne font pas un effort d'intégration, on pourra toujours pondre des textes pour expliquer pourquoi mais il n'en demeure pas moins que si des gens vivent chez nous en pensant vivre comme ailleurs, ils méritent d'être foutus à la porte.

      Et en défendant le contraire, une partie de la gauche française se conduit comme une bande d'abrutis dangereux : nous n'avons pas à défendre les religions, juste le droit des autres à vivre chez nous s'ils ne font pas les cons. Mais ils font les cons.

      Supprimer
  4. "'aucun des cadavres détroussés n'a porté plainte"
    Vrai, je confirme..,

    RépondreSupprimer
  5. Si, moi aussi je crois que j'ai fait le lien entre Trappes et l'Islam, je pense même m'être arrêté là : Ramadan, on peut rester actif après un bon jeûne, http://bagatellesetmassacres.wordpress.com/

    Et sinon je ne suis pas contre les femmes voilées, c'est leur "liberté", et on ne soignera pas la maladie (l'islamisation radicale) en en cachant les symptômes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est en faisant de la propagande islamo phone qu'on fera avancer le dossier. Fous le camp.

      Supprimer
    2. Tout de suite, grand maître du blog, je sais que ce n'est pas la peine d'argumenter (et que c'est pas ton blog qui va faire "avancer le dossier" pouf, pouf).
      Juste une question toutefois : c'est une coquille, islamo pHone, ou une nouvelle maladie dont je me trouverais affligé à mon corps défendant ?
      Ultime précision, lexicale, je ne fais pas de propagande : mon blog ne vise à convaincre personne, ses chiffres d'audience au niveau de l'encéphalogramme de Mandela me satisfont pleinement !
      Allez, bisous, et reprends une bière fraîche, je sens que tous tes commentateurs même de gauche t'ont bien énervé

      Supprimer
    3. L'iPhone ne favorise pas l'orthographe ...

      Si ton blog ne marche pas arrête le et ne me casse pas les couilles en faisant sa promo ici.

      Supprimer
    4. MP : sans ironie, bravo pour arriver à taper autant avec si peu de fautes depuis un iphone. et en toute sincérité également : ce n'était pas de la pub pour mon blog, juste le plaisir de montrer à un donneur de leçons que tu (j'aime pas tutoyer mais c'est toi qui as commencé) avais tort sur la honte à mêler islam et ce qui s'est passé à Trappes. Adieu, promis je repasse pas avant septembre, ou jamais.

      Supprimer
  6. Salem aleykoum ;)
    Un jour le président sera musulman et vous allez enfin savoir ce que veux dire liberté égalité fraternité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire quoi, connard ?

      Supprimer
    2. Il veut dire que ça se passera comme dans les pays musulmans qui sont, comme chacun le sait, des modèles de démocratie, de liberté, de justice et de tolérance...

      Supprimer
  7. Oups ! J'ai effacé par mégarde le commentaire de Miss K. Le voila :

    Tu ne vas pas interdire aux français d'être cons mais tu as le devoir de leur interdire d'agresser quiconque, a fortiori pour racisme, xénophobie. Fermer les yeux là dessus pour ne pas "faire le lie du FN", c'est abdiquer, autant le laisser monter alors.

    Si tu veux combattre les religions et leur influence dans la société, continue déjà le combat de tes grand-parents : l'existence d'écoles privées catholiques subventionnées par l'Etat et endoctrinant jusqu'à 60% des enfants dans certaines communes a une influence bien plus grande sur la "laïcité" que quelques femmes portant un voile trop couvrant (le débat sur le mariage pour tous l'a assez montré). Laisser proliférer et financer l'école catho ne pose pas problème mais "laisser proliférer" des voiles c'est grave ?

    Il ne s'agit pas de défendre les religions : je ne m'interdirai jamais de dire tout le mal que je pense de l'islam (et du christianisme et du judaïsme). Il s'agit de défendre la liberté d'expression. Si tu ne peux pas interdire aux français d'être cons, pourquoi peux-tu interdire à une femme musulmane de l'être ? Il faut être français de souche et d'origine catho pour avoir le droit d'être con ?
    Enfin, et ça me navre d'avoir à le rappeler à quelqu'un qui se dit de gauche : les "immigrés" dont tu parles sont pour la plupart nés en France et français, ça va être dur de les foutre à la porte (et j'ai fait campagne auprès d'eux pour leur montrer la promesse que leurs parents aussi auraient enfin le droit de vote. Accessoirement, quand tu fais du porte-à-porte, tu ne demandes pas d'abord aux gens de te montrer leur carte électorale, c'est un peu la base d'un porte-à-porte socialiste que de considérer tous les interlocuteurs comme égaux).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma pauvre, tu es comme toutes ces personnes de la gauche de la gauche : tu dis que tu ne t'empêches pas de taper sur les musulmans comme sur les cathos mais tu arrives à faire un commentaire ne tapant que sur les cathos.

      Tu viens en outre de dire qu'on peut tolérer les femmes voilées parce qu'on tolère les écoles catholiques. Ça frise le grand délire.

      En plus, tu me fais un procès en faux gauchisme. C'est magnifique. En temps que type de gauche, je défends les opprimés. Y compris les es qu'une religion oblige à porter un voile.

      Et surtout quand ce voile attise les haines que tu dénonces. Alors je me répétes : reviens dans la vraie vie. On a failli perdre l'élection à cause de ce droit de vote des immigrés.

      En défendant l'inacceptable (le port du voile), on lutte contre nos propres objectifs (les gens qui vivent chez nous doivent voter).

      Tu fais partir des gens qui assimilent l'immigration à l'islam. C'est mal. Et d'extrême droite, nananere.

      Supprimer
    2. Bon je laisse tomber, tu ne réponds jamais aux questions que je te pose, c'est fatiguant. Et tu n'as bien sûr pas lu l'article que je t'ai mis en lien.
      T'as raison, le mieux ça doit être de taper sur ces imbéciles de musulmanes masochistes (en plus, combo, c'est sur des femmes qu'on tape, c'est tellement plus facile) pour éviter de froisser les gens tentés de voter FN. Personnellement, j'appelle ça démissionner devant le mal ordinaire, mais tu as l'air de tellement mieux savoir que moi.

      Supprimer
    3. Tu te trompes, j'ai lu. Ta dernière phrase est nulle et prouve que tu te crois plus intelligente que tout le monde.

      En l'occurrence, c'est toi qui démissionne devant une progression d'une religion. C'est aussi toi qui le réponds pas aux questions : comment on fait pour lutter contre la montée du FN qui n'est pas que la montée d'un pari mais la montée d'idées...

      Supprimer
    4. En luttant contre les inégalités, en désenclavant les territoires, en remettant du service public, en créant de l'emploi, en remontant les salaires pour qu'il n'y ait plus de travailleurs pauvres, en améliorant l'école pour tous... Mais ça, ça demande un peu plus d'efforts que de taper sur les musulmans.

      Supprimer
    5. Ah ! Bien sur ! Comme Jospin en 2002 ! Tout allait bien ! Et la sécurité nous a plongés dans 10 ans de droite, de régression sociale,... Bravo pour ta connaissance de l'électorat.

      Supprimer
    6. « Il faut être français de souche et d'origine catho pour avoir le droit d'être con ? »

      Oui, absolument.

      Supprimer
    7. Ah mais non ! Ni vous ni moi ne sommes cathos.

      Supprimer
    8. L'anti-catholicisme de Miss K confine au racisme...

      C'est marrant mais quand je regarde un peu ce qu'il se passe dans le monde, je préfère infiniment être dans un pays "catholique"...

      Quand aux écoles catholiques subventionnées, ce n'est pas plus scandaleux que de subventionner d'autre choses comme des associations communautaristes ou des sites internet idéologiquement marqués.

      En plus les écoles catholiques ont de meilleurs résultats que les autres...

      Supprimer
  8. Moi, du moment que j'ai retrouvé mon vélo (private joke) et que j'ai les moyens de repousser l'ennemi, je n'en démordrais pas, je suis toujours pour le vivre ensemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un vélo contre des dromadaires ? Ça va être limite. Surtout que ces sales bêtes boivent de l'eau.

      Supprimer
  9. Le voile intégral... je confirme, c'est un masochisme horrible quand j'en vois (avec le Ramadan, c'est fréquent) : adapté à des pays soumis au vent de sable, c'est parfaitement incongru ici. Et quand je parle de voile intégral, c'est au sens strict du terme : même pas une fente pour les yeux ! La dame en-dessous conduit au GPS ? Et à 32° à l'ombre, c'est l'horreur.

    Là-dessus, quand je vois dans les tram des petits cons avec de grandes croix suspendues au cou, je ne peux que souhaiter qu'elles soient bien lourdes, genre en uranium appauvri, bien plus lourd que le plomb. Dans le genre provoc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Assez fréquemment, oui....

      Çà t'étonne ? c'est un coin particulier, ici.

      Supprimer
  10. Et qui c'est qui pense à l'abribus hein? Le pauvre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Il vivait avec nos impôts.

      Supprimer
    2. On ne sait même pas s'il s'agissait d'un abribus A 320 ou A 380 : les journaleux sont vraiment des nuls !

      Supprimer
    3. Vous picolez le midi, maintenant ?

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.