10 juillet 2013

Quand Sarkozy met Copé et Fillon de mauvaise humeur

« On devait parler des finances de l’UMP, on est resté sur notre faim ! Sarko a foiré sa campagne, planté les finances du parti et il vient nous donner des leçons, c’est choquant ! » François Fillon est furieux suite à la venue de Nicolas Sarkozy à la réunion de l’UMP, lundi. Et il n’a pas tort… « Sarkozy vient nous donner des leçons en disant qu’il est indécent de parler de 2017 alors qu’il n’est là que pour ça. »

Lors du comité politique du mardi matin, il a déclaré : « On a parlé de l'Europe à deux vitesses, de la recherche en matière de gaz de schiste. Tout cela est très bien même si ce n'est pas très nouveau. » « Mais on n'a pas parlé de l'essentiel, de ce qui était le sujet du jour, c'est-à-dire les finances du parti. »

François Fillon a demandé des précisions sur l’état des finances du parti et aura prochainement une séance de travail avec la trésorière et demande des comptes à propos de certains salariés du parti, notamment les Dupont et Dupond de la sarkozye : Guillaume Peltier et Geoffroy Didier.

Même Jean-François Copé n’est pas spécialement content de la journée de lundi, il doit se battre pour ne pas sembler être sous tutelle ou rabaisser au rang de porte-parole de Nicolas Sarkozy. Ce dernier, avait expliqué lundi qu’il ne voulait pas se restreindre à être de droite car il n’est pas conservateur.

Je le remercie d’ailleurs de souligner que le progrès est à gauche…

Du coup, Jeff n’est pas content : « Je n'accepte pas que l'on dise que la droite, c'est le conservatisme. »

Y’a de la joie.

5 commentaires:

  1. Vais bieintôt finir par le trouver sympathique et souriant, ce Fillon...

    RépondreSupprimer
  2. Quand je t'avais dit que la réunion allait être tendue ! :p

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.