15 juillet 2013

Les polémiques du jour...

Je ne sais pas s’il faut se réjouir ou se lamenter des polémiques à la petite semaine qui frappent notre microcosme de blogueurs, de twittos et d’observateurs avisés de l’actualité politique.

Le compagnon de Cécile Duflot, Xavier Cantat a dit des bêtises dans Twitter lors du défilé du 14 juillet. « Fier que la chaise à mon nom reste vide au défilé de bottes des Champs-Élysées ». « Aujourd'hui traditionnel défilé militaire des revanchards qui veulent reprendre l'Alsace et la Lorraine à l'Allemagne. » « Aujourd'hui, on fête sur les Champs-Élysées le centenaire de la dernière année de paix avant la grande boucherie des revanchards. »

Il se rend bien évidemment ridicule mais je ne vois pas l’intérêt des nombreuses réactions (dont la mienne, d’ailleurs, vu qu’il me semble que je l’ai traité de con, dans Twitter). Il n’est pas un personnage de la République et n’est un peu connu que grâce à son frère.

L’autre polémique du jour est ce timbre dévoilé hier par François Hollande. Le modèle choisi par l’artiste serait en particulier Inna Shevchenko, une Femen. C’est encore dans Twitter que la polémique est partie.

« APPEL AU BOYCOTT du timbre #Femen 1 outrage à la dignité de la femme,à la souveraineté de la #France, demande retrait du timbre de l'outrage » Là, c’est le PCD, le parti de Christine Boutin. Elle-même : « Vraiment ce #hollande nous aura tout fait : le nouveau timbre poste une Marianne inspirée d'une #Femen! Modèle pour la jeunesse disait il ! »

Twitter n’améliore pas le QI de la population.

A part ça, la polémique du week-end tournait autour de la catastrophe de Brétigny. Les journalistes de Essonne Info étaient sur place et donnent leur version des faits.

41 commentaires:

  1. Essonne Info, le site financé par un conseil général socialiste, la voix de son maître en somme, comme Télessonne. Leur marque de fabrique, ce sont les reportages qui ne dépareilleraient pas le magazine du département à la gloire des réalisations du conseil général.

    Sinon concernant la pute ukrainienne, je gage qu'elle a été choisie en raison de son courageux tronçonnage d'une croix. C'est un non-événement dans la France actuelle, qui colle si bien à l'air du temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'allais dire la même chose (à propos d'Essonne info)…

      Pour le timbre, je m'en tape : je n'affranchis jamais mes lettres.

      Supprimer
    2. Je trouve juste baroque d'utiliser un site aux ordres comme source d'information. Si la presse municipale, départementale ou régionale faisait vraiment de l'info, ça se saurait. Ce ne sont que des organes de propagande et rien d'autre.

      Cela n'a rien de gênant en soi, à ceci près quand même que c'est financé par l'argent public.

      Supprimer
    3. Depuis trois jours vous alignez les mêmes conneries !

      Supprimer
    4. La presse française reçoit un tas d'argent public, me semble-t-il. Les majorités changent, l'argent reste, et les journaux gardent leur ligne.

      Supprimer
    5. La presse française reçoit une quantité d'argent public, non ? Les majorités changent, l'argent est toujours distribué, les journaux gardent leur ligne.

      Supprimer
    6. Nos lecteurs ont rectifié d'eux même16 juillet, 2013 10:32

      Pillages et caillassages à Brétigny : qui a vu quoi exactement ?

      http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=6005

      Supprimer
  2. Je n'en peux plus de Christine Boutin !!!
    Je n'en peux plus !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Mais c'est toi le catho de service, dans ce blog !

      Supprimer
    2. Ne mélange pas les torchons et les serviettes.

      Supprimer
    3. Ne vous moquez pas, espèce de gros frisé cruel ! Ils sont à la peine, les cathos de gauche, en ce moment. Bientôt, ils vont relever du ministère de l'Environnement, en tant qu'espèce menacée.

      Supprimer
    4. On pourrait en parler, du reste, du catholicisme de C. Boutin. Elle fut ministre du logement. Elle a le pire bilan de tous. Pour une catholique, ça la fout mal. Mais bon, des catholiques qui se gardent bien d'appliquer à leur vie les exigences chrétiennes, il y en a plein...

      Supprimer
    5. Ceci dit Dorham, il faut quand même bien avouer que la gonzesse en question ne saurait être un modèle pour qui que ce soit. Pour mémoire, c'est la crétine qui a tronçonné une croix pour protester contre l'incarcération des Pussy Riot. Il s'agissait d'une croix votive à la mémoire des victimes de l'Holodomor, ce qui aurait dû l'interpeller en tant qu'ukrainienne. Saccager un monument à la mémoire de plus de 3 millions de morts, dus à la famine organisée par les soviétiques, c'est être ni plus, ni moins qu'une immense salope.

      Supprimer
    6. Didier, oui. Il fait du respect.

      Supprimer
    7. "Ceci dit Dorham, il faut quand même bien avouer que la gonzesse en question ne saurait être un modèle pour qui que ce soit."

      On est d'accord. Il n'empêche que je n'en peux quand même plus de Christine.

      Supprimer
    8. "Ne vous moquez pas, espèce de gros frisé cruel ! Ils sont à la peine, les cathos de gauche, en ce moment. Bientôt, ils vont relever du ministère de l'Environnement, en tant qu'espèce menacée."

      Il y en a plus que vous ne le pensez, mon cher Didier. Il y en a même qui s'ignorent. Qui sont persuadés d'être de droite par tradition familiale alors que tout laisse penser qu'ils sont de gauche. Et même si j'étais le dernier. C'est parfait de faire partie de la minorité qui a raison. C'était le cas des premiers disciples - toutes proportions gardée et en toute humilité.

      De toute façon, votre vanne tombe à plat puisque vous êtes persuadé que je suis en fait un réac qui s'ignore...

      Supprimer
    9. « De toute façon, votre vanne tombe à plat puisque vous êtes persuadé que je suis en fait un réac qui s'ignore... »

      Tiens, il m'a niqué, sur ce coup-là, le Ritalalacon…

      Supprimer
    10. Et paf !

      Continuez sans moi. Pourquoi j'ai fait ce billet "de rien", ce soir, moi ?

      Supprimer
    11. ha ha ha ! Ce n'est même plus la tempête dans un verre d'eau, mais pour un timbre poste... (Ceci dit, j'ai trouvé drôle le titre du billet de Corto)
      Les anticatholiques primaires seront contents d'écrire des lettres d'insultes salaces à l'évêché ou à Christine Boutin, affranchies avec le portrait de la "tronçonneuse de croix." (j'aime bien l'expression, très visuelle.)
      Dieu a créé Boutin et la titille tant qu'il peut par autodérision parce qu'il s'ennuie un peu quand il se branche sur la France, en ce moment. On ne lui construit plus d'églises et, par anticipation, les fêtes mariales d'août le gonflent un peu sévère...

      Supprimer
    12. Dieu a créé Boutin après avoir créé l'alcooĺ. Il a trsté ses produits.

      Supprimer
  3. "Sinon concernant la pute ukrainienne, je gage qu'elle a été choisie en raison de son courageux tronçonnage d'une croix. C'est un non-événement dans la France actuelle, qui colle si bien à l'air du temps."

    (...)

    (...........)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Enfin les reacs font un scandale avec un non événement dont tout le monde se fout en traitant une militante, certes abrutie, de pute et après ils vont dénoncer la vulgarité des blogueurs de gauche.

      Supprimer
    2. Les blogueurs de gauche ne sont vulgaires que dans le sens de "communs".

      (Smiley, bordel ! pas la garde à vue !)

      Supprimer
    3. Vous finirez au purgatoire avec Boutin.

      Supprimer
    4. J'assume parfaitement le terme. Quoi qu'à la réflexion ce soit plutôt insultant pour le péripatéticiennes qui arpentent le bitume. Au moins elles, elles travaillent et par dessus le marché doivent se démerder avec des lois de plus en plus imbéciles qui les empêchent de bosser. Quant aux Femen, le travail, elles ne semblent pas vraiment connaître, leurs bailleurs de fonds étant des milliardaires tels que Helmut Geier, Jed Sunden, Beate Schoder, et quelques autres. Personne d'ailleurs ne semble intéressé par les motivations de ces "mécènes". Étonnant.

      Supprimer
  4. Bon. Je n'arrive plus à suivre.

    RépondreSupprimer
  5. Quoi? Christine Boutin est en timbre-poste?
    Oh Mon Dieu! Plus de léchage avant affranchissement du courrier Ah non!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Femen en question avait aussi parlé de léchage de c..., se réjouissant que ses opposants y soient contraints par La Poste. Elle devrait savoir que c'est autocollant...

      Enfin, je continuerai à demander d'autres timbres, spéciaux, jolis, avec des paysages, lorsque je voudrai affranchir des cartes postales en France. Rien ne change...

      Supprimer
  6. "n’est un peu connu que grâce à son frère" ... lequel n'est pas spécialement honorablement connu, malgré ses efforts pour faire passer la chose "en pertes et profits" et revenir sur le devant de la scène comme si de rien n'était.
    Mme DUFLOT devrait envoyer ce Monsieur, voir ailleurs s'il peut trouver une femme Ministre à dominer et humilier ! Plus goujat que ça, tu meurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle n'est pas responsables des conneries de son compagnon et de son beauf.

      Supprimer
    2. Non, mais ça peut lui retomber dessus. Les histoires de conjoint-e-s encombrant-e-s en politique, ça ne date pas d'hier...

      Supprimer
    3. Je crois qu'avec Twitter on finit par s'en foutre.

      Supprimer
    4. ... sans parler des fils et filles encombrants...

      Supprimer
  7. Non, justement !
    Mais elle n'est pas obligée de les supporter non plus !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.